Je suis enfin prête à mettre des mots et à écrire sur tout ce que l’on vit depuis que nous avons emménagé ici.

Il y a presque un mois, j’ai chargé une dernière fois le camion que j’avais loué, j’ai fermé la porte à clé, et j’ai déchargé une dernière fois les affaires dans ma nouvelle maison. Je suis ensuite allée récupérer mes enfants chez mon amie et voisine qui depuis le début de cette nouvelle aventure m’a généreusement proposé de garder mes enfants le temps que je termine.

Oui, c’est à elle que j’ai confié mes enfants, avec ce chamboulement de vie, j’ai pu constater à quel point tout va vite, on passe d’un « meilleure amie » à « on se connait plus ». J’ai appris des choses, elles m’ont fait terriblement mal. Alors qu’à cela ne tienne, j’ai ma nouvelle vie, tout à avancer du jour au lendemain et j’en suis très heureuse. Je me sens tellement bien ici … Le matin, lorsque je me réveille, j’entends les oiseaux … Faut le voir pour le croire. Ma santé s’est améliorée et j’ai l’impression de revivre.

 

Ma chambre 📷 © Liinekhally – Elegant-Story.com

Je me suis rendue compte que les amis sont souvent éphémères surtout quand tout roule pour vous. Et très souvent c’est de ceux dont on attend le moins que l’on reçoit le plus. J’ai eu le coeur en morceaux, je ne le cache pas. Une nouvelle fois. J’ai perdu ma meilleure amie il y a Un an environ, divergences d’opinions, j’en étais fautive aussi, il y a des choses qui ne passaient plus, ça arrive des fois et j’ai décidé de couper les ponts avant de la détester pour de bon mais aujourd’hui rebelote et cette fois c’est un poignard qu’on m’a planté dans le dos. J’ai l’impression que les gens adorent être avec vous jusqu’à ce que les choses changent et que l’on réussi. Alors les gens, proches, très proches, quand on en parle, me disent que c’est de la jalousie, en quelque sorte. Imaginez un peu, du jour au lendemain vous avez un autre enfant, vous vivez votre rêve, vous décidez d’adopter un chien, on double votre salaire, on vous propose la maison de vos rêves que vous acceptez sans hésiter, vos enfants vont dans une superbe école dans le coin … En gros Votre vie change littéralement, elle évolue plus que vous ne l’avez jamais espérée … Ça a de quoi attiser l’envie. Pourtant je crois que je n’ai rien à envier. J’ai vécu des choses difficiles dans ma vie. Je me suis battue pour obtenir ce que j’ai aujourd’hui, je me suis saignée aux quatre veines et mon compagnon n’en parlons même pas, il supporte mes besoins de changements et souvent les soutiens… J’ai accouchée en mars d’une merveilleuse petite fille, qui deux semaines après s’est fait hospitalisée, et puis ça s’est enchaîné, toutes les merdes nous tombaient dessus les unes après les autres. mon fils a fini hospitalisé aussi et tout aller de travers. Alors oui, je crois qu’aujourd’hui nous avons mérité ce que nous avons. Nous nous sommes battus pour avoir tout ça. Je ne crois pas avoir mérité d’être traitée comme ça. Je ne vais pas gâcher et mettre mes rêves de côtés parce que j’ai des amis, ou parce que les gens voudraient avoir pareil ou encore avoir les choses avant les autres.

Home 📷 © Liinekhally – Elegant-Story.com

Alors aujourd’hui j’ai décidé d’écrire ici ce que je ressentais. Parce que j’y suis prête. J’ai compris que Je n’ai pas à me sentir coupable de changer de vie. Parce que comme le disent beaucoup de gens, les vrais amis ne te lâchent pas quand tout va bien, ils sont là dans les mauvais comme dans les bons moments. Bref, je n’arrive plus à ressentir la tristesse, non, j’ai été en colère contre moi de n’avoir rien vu et d’avoir. Et puis d’un autre côté j’ai pas envie de perdre mon temps à être triste. Je respire enfin depuis trois semaines. Et j’ai envie de savourer pleinement ce que la vie m’offre enfin.

Parfois le soir, je suis sur la terrasse, je bois mon thé tranquillement (et c’est vrai que je le savourerais plus si mes amis étaient là .. ), ou parfois je suis dans la piscine avec mes enfants et on rigole comme jamais on a rigolé. La journée, ils sont dehors, ils jouent. Parfois après manger nous allons nous balader et c’est un plaisir de rentrer à chaque fois. Je ne peux pas expliquer cette plénitude que je ressens. J’avais besoin de tout cela, mes enfants aussi. Je le ressens sur leur comportement. Ma dernière aussi, elle fait de plus grosses siestes l’après midi. Son rythme a changé et elle n’a plus besoin de décharger ses émotions le soir, elle fait des nuits de 21h à 7h ou elle réclame sa tétée et se rendort pendant jusqu’à 10h, puis elle sieste à nouveau de 13h à 15/16h puis de nouveau avant le repas, souvent à 20h/21h elle râle parce que c’est son heure.

Mes filles 📷 © Liinekhally – Elegant-Story.com

J’ai plus de temps pour moi, pour m’occuper de la maison et me reposer de ces derniers mois plus que chargés. J’ai plus de temps pour penser déco et photo. On a eu notre second souffle.

 

Merci la vie …

autoportrait 📷 © Liinekhally – Elegant-Story.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + trois =