Bien plus qu’un projet

Comme vous le savez (surement) je suis maman.

J’ai deux enfants. Une petite fille (plus si petite a vrai dire du haut de ses 1m12 !) de cinq ans bientôt ainsi qu’un petit garçon de deux ans. Notre histoire est compliquée de base.  Quasiment Trois ans d’infertilité avec comme seule réponse de la part des médecins « Ça arrive, vous n’en aurez pas et puis voilà ». J’avais 20 ans et entendre cela a été difficile. J’avais déjà 2 fausses couches à mon actif, dont un à quasi trois mois, et l’envie irrépressible de savoir et de vivre la naissance de mes futurs enfants. Et puis les mois sont passés. Je me suis trouvée de nouvelles passion, comme la Photographie. C’est devenu un art de vivre, mon bébé à défaut de pouvoir en avoir. Comme je n’étais pas résigner,  Nous avions commencés les démarches pour passer par la PMA ( Procréation.Médicalement.Assistée). Mais un mois avant le premier rendez vous, j’ai fais cette découverte après quelques doutes. C’était évident. Un bébé s’était logé en moi durant le mois de pause et de vacances que nous avions prise. 3 ans. 3 années d’attente.

A partir de là les médecins n’ont pas été très sympa. Enfin surtout un. Pour lui c’était un hasard, il fallait que je m’en tienne à ce bébé parce que je n’en aurais pas d’autre. Il me disait de ne pas trop espérer de ce bébé, j’avais déjà eu deux fausses couches. Les risques de handicap quadruplé. Ensuite ça a été la menace de prématurité. Durant un mois on a voulu me faire peur et me dire que je n’irais pas au bout, alitée une bonne parti de la journée, ce à quoi je n’aspirais pas.  et finalement 4 jours après la date présumée d’accouchement, une petite fille a pointé le bout de son nez. Toute petite, toute menue mais c’était la mienne, mon bébé, celui dont tout le monde pensait qu’il ne verrait pas le jour et que se serait un nouvel échec. La voilà, ces beaux et grands yeux bleus m’ont transpercés le coeur. J’ai donc commencé à photographier chaque moment, chaque instant …

Et puis un beau jour nous voilà reparti pour une nouvelle vie, un besoin de renouveau. Encore. Et cette joie intense qui me parcourait chaque jour. Je ne me souciais de rien d’autre. Et puis un beau jour de juillet, des changements se font sentir … Je me souviens juste m’être retrouvée dans le bureau du medecin qui m’annonçait qu’un nouveau bout de chou était là, logé en moi, je me souviens de son soutien, de ses mots si chers (que je n’avais entendu que dans le cercle professionnel). « Croyez en vous, vous serez une mère formidable, qu’importe ce qui se passe vous êtes la mère idéale, et si ce bébé est là c’est juste que le destin le voulait »

En effet il l’a voulu, fallait le faire. Trois ans jour pour jour après ma petite fille je revivais une seconde grossesse, plus difficile mais identique en terme de date. Un petit garçon cette fois entrait dans ma vie. Un merveilleux petit garçon.

C’est là ou j’ai compris beaucoup de chose et ce que la vie avait décidé de me donner.

Nous avons d’ailleurs vécu des tempêtes avec la santé de mon fils mais les photos m’ont servi et me servent encore à me rappeler que rien n’est insurmontable. Chaque fois que je regarde les photos, j’ai la même émotions qui me foudroie. Je n’aurais pas dû en avoir et pourtant ils sont là. Les photos me rappellent ces émotions là.

Depuis quelques temps, je réfléchis à un nouveau projet en rapport avec la maternité. Un projet qui me tenait à coeur. Et puis il y a eu cette étincelle, cette opportunité qui s’est présentée.

Il y a quelques mois , un article s’est retrouvé sous mes yeux. Un bel article qui présentait une maison de naissance. Une nouvelle maison ouvrira ses portes d’ici quelques mois, en Octobre plus précisément. Je suis le projet depuis le début. C’est un projet que je trouve juste formidable pour les mamans et les papas. C’est pour ça que j’ai voulu rallié mon projet à celui-ci.

Mon projet s’intitule :

Ce projet se base sur ces moments que l’on vit avant, pendant et après la naissance de l’enfant. Je me souviens des premières heures pour mes enfants, j’ai encore quelques photos ci et là. J’ai trouvé ces moments intenses, et riches d’émotion. Mon projet consiste à capturer ces moments là, pour vous. Chaque accouchement est unique, et , beaucoup d’entre vous, d’entre nous, voudrait avoir des photos qui représente ces moments là. Je voudrais réalisé ce projet le plus naturellement possible, Les quelques heures avant le travail, les heures de travail et enfin les premières heures, dans la lumière la plus naturelle possible, aucune poses exigées. Je recherche juste à photographier l’émotion, la découverte, l’amour entre un nouvel enfant et ses parents. Et puis les sage-femmes.. Leur travail aussi, est juste formidable. Ces photos permettront aussi au papa de lâcher l’appareil photo et de pouvoir profiter pleinement de ces instants si merveilleux.

Je ne suis pas photographe de maternité, je ne le souhaite pas vraiment, j’ai la aussi eu pas mal de mauvaise expériences en tant que maman. Trop de manipulation de bébé, trop de flash, pas assez de naturel. Et c’est à ce moment là, à cause de cette « séance » (si on peut appeler ça comme ça) que le projet à cheminé dans ma tête.  Je veux du naturel, parce que c’est bien là que c’est plus beau que tout. Vous ne trouvez pas ?!

Plus de saveur, plus de bonheur, plus de naturel, plus de confort et de bien être ..


N’hésitez pas à me laisser vos commentaires que ce soit pour les prix, les rendez vous et autres, vous pouvez me demander tout ce qui vous passe par la tête. 

*Les modalités seront mise en ligne prochainement.



D’avance je vous remercie pour vos participations. Je crois en ce projet. Il marche aux États-Unis, en Angleterre pour des accouchement à domicile. En France l’accouchement à domicile est interdit , la maison de naissance  a été créé justement pour cela. On diminue la médicalisation et on fait comme à la maison. Je suis l’une des premières à penser ce projet. Pour ne pas dire la première. Je voudrais donner un goût de renouveau à la photographie de maternité sans qu’il n’y ait d’hyper-commercialisation derrière. Il y aura de la sincérité, de la sérénité, et pas de quotas. Juste des bébés qui viendront au monde sous mes yeux et devant mon objectif, le plus naturellement qu’il peut.

À travers ce projet c’est le regard des gens que je veux changer , sur l’allaitement, sur l’accouchement, arrêter les tabous qu’il y a autour de la maternité. 

Vous êtes un espoir en plus,  des contributeurs indispensable pour le lancement et la réalisation de mon rêve.

Je le touche du bout des doigts. Et si je l’atteins, se sera grâce à vous et à votre générosité .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *