maternité

Vingt semaines Deux en Un

10 juin 2020

Cela fait 20 semaines que je porte la vie, et presque 17 semaines que je le sais. C’est un chamboulement auquel on ne s’attendait pas. Pas tout de suite en tout cas.

Elegant-story.com

Cette grossesse, comme chacune, possède ses doutes, ses craintes, les désirs et les angoisses qui lui sont propre. Je ne peux pas dire que je suis sereine, se serait mentir. Je suis au repos la plupart du temps. Il parait que j’ai un problème, je prends beaucoup trop à coeur ce qu’il se passe autour de moi. En même temps j’ai toujours été comme ça. Résultat je suis au repos la plus part du temps puisque ça influe directement sur mon état général. Je m’inquiète pour les gens à qui je tiens énormément, et je suis blessée par les gens qui font des choses hors de mes principes. Je suis comme ça depuis toujours. On peut donner son avis, ça ne me dérange pas mais y a des façons de faire. Et en ce moment, c’est vrai je l’avoue, je suis beaucoup moins tolérante. J’ai jamais réussi a rester insensible. Déjà en dehors de la grossesse je suis comme ça, mais alors, là, avec la grossesse en plus.. c’est pire ^^

Cette grossesse n’est donc pas toute rose. Je suis suivie énormément, toutes les deux semaines en principe, une fois par une sage femme, une fois par l’obstétricien et à raison d’un Doppler et d’une écho a chaque fois. Pour ma troisième j’ai eu un Notch utérin qui a été détecté aux alentours du 7eme mois. Quand ils ont découvert ça, ça a été un peu la panique. Ils ont eu peur que ma fille ne soit plus alimentée et que je la perde. J’ai eu rendez vous, un mois après avoir découvert ce problème pour savoir si ils me faisaient accoucher en urgences. Ils m’avaient découvert ce soucis suite à une visite en urgence, j’avais des contractions, une grosse grippe, infections urinaire et j’en passe. Au moment du contrôle, j’ai pu constater la tête de la sage femme/échographiste changer. Elle m’a demandé comment je me sentais d’une manière générale et si je sentais bébé autant que d’habitude. J’ai de suite compris qu’il y avait quelque chose de pas normal. elle m’a ensuite demandé de patienter et elle a appelé mon obstétricienne de suivi en urgence pour qu’elle voit par elle-même. Finalement un mois après, ma fille avait pris 500g et ils n’ont pas jugé utile de déclencher l’accouchement. D’ailleurs se serait un diabète gestationnel déclaré en même temps que ce problème qui aurait sauvé la vie et l’accouchement de ma fille .. comme quoi tout n’est pas forcément mauvais !

Donc pour ce bébé, c’est un suivi nécessaire afin d’être sur que je vais bien, que le bébé va bien, et que j’irais à terme autant que pour les autres.

J’ai la joie de connaitre le truc qu’on appelle « planning chargé » et les rendez vous à n’en plus finir, ils m’ont mis dans tout un tas de protocoles de suivi différents, je suis donc aussi en suivi diabétologie pour prévenir d’un éventuel problème gestationnel, on surveille donc aussi un éventuel Notch, la thyroïde, le coeur, les reins, mon anémie chronique aussi qui pour le moment tient bon et tout un tas de chose en plus du suivi habituel. C’est pas forcément évident, on vit dans la crainte du faux pas, du truc qui va déconner. Mon mari est aux petits soins avec moi, il me facilite le quotidien et ça c’est génial.

Côté grossesse, je le vis à fond. Je sens bébé bouger depuis environs 3 semaines déjà. C’était plutôt minime et depuis quelques jours se sont de vrais coups de boxeur. D’ailleurs mon mari a eu le privilège de les sentir hier soir.

J’ai aussi tout un tas d’envies.

En ce moment je suis très salade et tarte flambée … Et mes envies de charcuterie dépassent largement l’entendement .. La célèbre glace H-D, La pastèque et les abricots n’en parlons pas… Mon medecin m’a dit que ce n’était pas grave vu qu’en contrepartie je perdais du poids, ce n’était pas problématique, je pouvais manger tout ce dont j’avais envie sans excès. Je bois uniquement du sirop à la pêche sans sucre et mes envies de café, elles, se sont largement réduite. Il m’arrive d’en vouloir un et de finalement le laisser de côté parce que je n’arrive pas à le boire. En dehors de ça, mes malaises se sont réduit quand même, même si rester debout trop longtemps reste problématique encore parfois.

On a commencé les achats pour notre bout de chou, je me lâche un peu c’est vrai. Mais comme on dit c’est le dernier bébé et j’ai besoin de satisfaire toutes ces envies et ces achats. Bébé d’hiver en plus pas grand chose ne coïncide avec les vêtements que j’avais pour les précédents puisque les trois sont du printemps. On réaménage toute la maison, on créée de nouveaux espaces, on améliore, on décore et ça c’est un réel plaisir pour moi puisque j’adore la décoration et la création ..

Vingt jolies semaines. C’est ce que nous avons déjà traversé, j’ai l’impression que c’est une éternité et pourtant ce n’est rien en comparaison à ce qu’il reste, à ce qui nous attend. Les craintes jouent beaucoup je pense. Mais le tout c’est de garder le cap et de laisser venir je crois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *